Propriétés et signification de la pierre Amblygonite

Cette pierre gemme qui va de l’incolore aux jaunes/brun parfois verdâtre, rosâtre, mauve produit des gemmes rares. Elle a été découverte en 1718 dans la Saxe et fut décrite pour la première fois, en 1817 par le minéralogiste allemand Johann Breithaupt qui lui donna un nom tiré du grec et qui signifie “angle obtus” en allusion à son aspect cristallin.

Pierre Précieuse Amblygonite
Pierre Précieuse Amblygonite


Minéralogie et composition de l'Amblygonite

L’amblygonite fait partie du groupe des phosphates et forme elle-même le sous-groupe des amblygonites qui la plupart du temps se présente en agrégats.

Elle est formée de phosphates de lithium, de sodium, d’aluminium.

Ce minéral appartient à la famille des orthoses et se clive selon 4 directions.

Son système cristallin est triclinique.

couleur : incolore à jaune d’or, ou jaune vert, parfois tournant vers le rose/brun

Elle forme une série complète avec la montebrasite, hydroxylée, riche en lithium, avec laquelle elle est souvent confondue. Le fait que les deux minéraux sont à chaque extrêmité de la série, a généré pour les minéralogistes un problème de classification. Il a cependant été décidé que la montebrasite appartenait à la famille de l’amblygonite et non le contraire.

Gisements de la pierre gemme Amblygonite

Des échantillons ont été déposés à Freiburg en Allemagne, à l’académie des Mines.

Il existe des gisements d’amblygonite en France dans la Creuse, à Montebras et aussi dans la Vienne.

Actuellement, les plus beaux gemmes proviennent du Brésil, ils sont alors parfaitement limpides et possèdent un clivage parfait qui les rend aptes à l’utilisation en bijouterie. Leur couleur va du transparent au jaune d’or pâle, la coloration est due à la présence du fer. On trouve aussi une variété mauve très appréciée, en Namibie, et une variété glissant vers le brun, au Kenya..

On trouve aussi des gisements en Birmanie, en Californie, en Australie, et plus proche de nous, en Suède.

Autres variétés d’amblygonite : l’hébronite, pauvre en sodium

Les minéraux associés que l’on peut trouver sur les mêmes gîtes sont l’apatite, les fedspath, la lacroixite, la lépidolite, la lithiophilite, la pétalite, la pollucite, le quartz, le spodumène, les tourmalines, la cassitérite, les micas, la topaze.

Minéraux pouvant être confondus avec l’amblygonite : brazilianite, citrine, héliodore, scapolite .

Nous utilisons des cookies internes et tiers pour améliorer nos services et votre expérience d'achat.
Si vous poursuivez votre navigation, nous considérons que vous acceptez notre
Top